Procédé

Le grenaillage de précontrainte (ou shot peening) consiste à bombarder une pièce métallique avec un média (acier, céramique, verre, autres…) et ce, de manière contrôlée.SFGP-59-23

 En général, ce sont des machines « automatisées » ou « robotisées » qui réalisent l’opération de manière « répétitive » en assurant le contrôle de la vitesse du média, du média lui-même (granulométrie et sphéricité), de l’angle d’attaque, de la distance buses/pièce, du débit et de la pression d’air

Cela afin de garantir une intensité (transfert d’énergie du média vers la pièce) et un recouvrement (surface de la pièce grenaillée et taux de recouvrement) les plus uniformes possible

Le microbillage est un procédé dérivé qui consiste à « matifier » une pièce inox avec de la bille de verre (pour des raisons esthétiques ou de texturation)

A ne pas confondre avec le grenaillage traditionnel qui se fait de manière non contrôlée et dont l’objectif est de « nettoyer » une pièce (dans le cas de présence de rouille) et/ou de la préparer à une opération de peinture ultérieure (dégradation de l’état de surface).